Actions clés par:

Norme 14: Gérer et développer les ressources humaines pour la mise en œuvre de projets de qualité.

Gérer les ressources humaines du projet avec proactivité grâce à une supervision de la qualité, une planification et une évaluation rigoureuses de la performance et du développement et des mesures prises à temps pour répondre aux besoins de dotation en personnel.

Déterminer les lacunes dans les compétences du personnel pour la gestion des projets et mettre en œuvre des plans pour y remédier.

  • Pourquoi

    La qualité de la gestion des projets de CRS reflète directement les compétences en gestion de projets de son personnel. Déterminer quelles sont les lacunes dans les compétences du personnel pour la gestion du personnel et y remédier :

    • Améliore la mise en œuvre du projet
    • Approfondit la capacité générale de CRS à servir les personnes et les communautés vulnérables
    • Renforce le moral du personnel qui se sent respecté et appuyé
    • Augmente la capacité de CRS à conserver son personnel
  • Quand
    • Chaque année, en faisant le point régulièrement (au moins une fois par trimestre) tout au long de la mise en œuvre.
  • Comment

    Suivez ces étapes pour que les superviseurs et le personnel déterminent quelles sont les lacunes dans les compétences de gestion de projet du personnel et y remédient :

    1. Pendant la planification de la performance, le superviseur et l’employé discutent des buts proposés pour la performance de l’employé, tels qu’ils sont formulés dans le plan de performance. Concentrez la discussion sur :
    • Les connaissances, compétences et aptitudes nécessaires pour que l’employé assume ses responsabilités dans le projet.
    • L’évaluation par le superviseur et l’employé du niveau actuel des capacités de l’employé (ainsi que des lacunes dans la performance) par rapport à ces buts et à l’obtention de résultats de haute qualité dans le projet en général. Si les responsabilités de l’employé sont du domaine technique, un TA compétent peut aider en donnant des recommandations pour remédier aux lacunes dans les capacités correspondant à ce domaine technique.
    1. Pendant le processus de « Planification pour le perfectionnement », le superviseur et l’employé discutent de manières de remédier aux lacunes identifiées, en particulier grâce à des occasions de développement spécifiques au projet. Les stratégies de perfectionnement destinées à développer les capacités en lien avec le projet peuvent être :
    • Apprendre par l’expérience, par ex. maitriser des aspects de la gestion générale ou spécialisée du projet en aidant les autres à développer leurs capacités en lien avec ces concepts et outils et à utiliser régulièrement les normes de gestion de projets de CRS et les directives de Compass comme référence tout au long du cycle du projet.
    • Apprendre en étant spécialement affecté à la direction des groupes de travail sur le projet, des volets des évaluations du projet en lien avec la gestion du projet, etc.
    • Participer à des réunions de haut niveau en lien avec le projet.
    • Apprendre des autres en établissant un système de mentorat avec un professionnel de la gestion de projet générale ou spécialisée.
    • Apprendre des autres grâce à la participation à une communauté de pratique de gestion de projet générale ou spécialisée (par ex. gestion financière du projet, gestion de la chaine d'approvisionnement du projet, directeur de projet).
    • Apprendre grâce à des formations et des cours tels que :
      • Formation formelle en gestion de projet dans le contexte du développement (par ex. Gestion des projets pour les professionnels du développement (PMDPro), niveau 1).
      • Suivre une formation avancée et une certification en gestion de projets (par ex. certification PMDPro ; formation et certification en Gestion de programmes pour les professionnels du dévelopment (PgMDPro) ; formation et certification en Gestion financière pour les professionnels du dévelopment (FMDPro) ; certification de l’Institut PMI (Institut de gestion de projets) ou PRINCE2).
      • Cours en ligne ou en personne sur des aspects spécialisés de la gestion de projets (par ex. techniques d’estimation du budget du projet ; planification et analyse financières du projet ; structures de découpage du projet ; analyse de réseau ; méthode du chemin critique ; gestion adaptative ; gestion des risques du projet ; gestion des projets utilisant des logiciels de gestion de projets).
    1. Selon les besoins, le superviseur demandera un financement additionnel ou un appui technique à la SMT s’il discute avec l’employé d’activités de perfectionnement qui dépassent ce qui est compris dans le projet du budget. Il faudra peut-être confirmer si les dépenses peuvent être éligibles dans le cadre des politiques d’assistance à l’éducation de CRS.

    Besoins courants de renforcement des capacités des employés de CRS : Les différents employés des projets auront besoin de différents types de renforcement des capacités pour s’acquitter de leurs responsabilités pour le projet. Cela peut aller d’une meilleure connaissance des règles et réglementations d’un bailleur de fonds spécifique jusqu’à de meilleures compétences en animation d’atelier ou un approfondissement des compétences MEAL. Cependant, plusieurs ensembles de compétences sont nécessaires à presque tout le personnel du projet, surtout les employés nouvellement embauchés et les superviseurs doivent y prêter attention. Il s’agit de compétences telles que : éléments fondamentaux de la gestion de projets ; partenariat, renforcement des capacités et accompagnement des partenaires ; communication et coordination ; travail avec l’Église catholique. CRSLearns a des cours intéressants sur ces sujets et d’autres.

    1. Le superviseur et l’employé préparent un plan indiquant quelles activités de développement l’employé va entreprendre ainsi que quand et comment gérer la charge de travail associée à l’activité de développement.
    • Donnez la priorité aux activités de développement respectant les principes de l’apprentissage des adultes : respectueuses de l’expérience de l’apprenant, immédiatement utiles et correspondant aux tâches de l’apprenant, occasions d’apprentissage actives et non passives.
    • Envisagez d’organiser des activités de renforcement des capacités pour renforcer les aptitudes et les compétences de plusieurs membres de l’équipe du projet en même temps.
    • Tenez compte des plans de renforcement des capacités des partenaires dans les discussions avec les employés de CRS. Dans certains cas, CRS peut décider d’organiser une occasion conjointe de renforcement des capacités à la fois pour les employés de CRS et ceux des partenaires. Dans d’autres cas, CRS peut identifier une occasion pour un employé de CRS de perfectionner ses compétences en animant un renforcement des capacités pour les partenaires dans un domaine où l’on a identifié un besoin (à condition que l’employé de CRS ait les compétence techniques voulues et des compétences en enseignement aux adultes).

    Priorisez les besoins de développement : Il peut être difficile de trouver le temps de remédier à tous les besoins de développement d’un employé alors que celui-ci doit aussi assumer ses responsabilités pour le projet. Les superviseurs doivent aider leurs employés à définir un plan de développement réaliste et ciblé qui donne la priorité aux activités de développement qui auront le plus d’impact ou qui doivent être faites en premier si elles font partie d’un processus séquentiel de développement.

    1. Le superviseur aide l’employé à se préparer à chaque activité et à faire un suivi après chaque activité relative aux objectifs du plan de développement.
    • Aidez l’employé à fixer des buts d’apprentissage spécifiques avant de commencer une activité de perfectionnement.
    • Après l’activité, discutez avec l’employé de la manière de mettre en œuvre les nouvelles connaissances, aptitudes et/ou les nouveaux comportements ou d’en tirer parti. Il est crucial de l’encourager à appliquer la nouvelle aptitude ou connaissance.
    1. Le superviseur doit régulièrement faire le point avec l’employé sur ses progrès pour combler ses lacunes en connaissances, compétences et comportements au long de l’année.
  • Partenariat
    • Accompagnez les partenaires selon les besoins en les aidant à déterminer les lacunes dans les compétences nécessaires pour mettre en œuvre le projet et à remédier à ces lacunes. Les domaines dans lesquels les partenaires ont souvent besoin de renforcement des compétences sont la gestion financière, la gestion de projet et le MEAL.
  • Quand CRS est sous-récipiendaire
    • Suivez le même processus.
  • Projets d’urgence
    • Suivez le même processus pour déterminer quelles sont les lacunes dans les capacités du personnel en gestion de projet et y remédier dans la mesure du possible, étant donné les contraintes de temps.